Comment choisir son thérapeute ?

Comment choisir son thérapeute ?

Oui, un thérapeute ça se choisit.
La question est plutôt de savoir comment le choisir.
Durant mes années d'études en psychologie, lors de mes stages, auprès de mes patients mais également dans mon entourage, j'ai constaté que les personnes qui consultaient ne savaient souvent pas "qui" elles consultaient. Il n'est donc pas rare de rencontrer des personnes qui pensaient consulter un psychologue et qui finalement, après un certain temps, se rendent compte que leur thérapeute n'est pas psychologue. Il arrive également que ces personnes ne s'en rendent jamais compte.

Ainsi, cet article a pour objectif de vous donner des informations qu'il est parfois difficile d'obtenir, mais également des informations dont vous n'avez même pas conscience de la nécessité de les connaître quand on choisit un thérapeute.
Lorsque vous n'êtes pas du milieu, beaucoup d'informations ne vous sont pas accessibles alors qu'elles sont pourtant essentielles. Ce manque de transparence est-il volontaire ? Probablement...
Derrière l'adjectif "thérapeute" se cache en réalité un certain nombre de professionnels qui ne possèdent pas tous les mêmes compétences, le même niveau d'études et d'expertise et donc qui, en fonction de ces éléments, ne peuvent pas prendre en charge tous types de problématiques.
D'un point de vue juridique, le titre de Psychologue ainsi que celui de Psychiatre sont réglementés, cela signifie qu'ils ne peuvent être utilisés qu'en justifiant du niveau d'études requis, études qui doivent être réalisées dans des établissements reconnus par l'état.
Le titre de psychothérapeute est également réglementé depuis peu.
Afin de vous permettre d'y voir plus clair et de faire correctement votre choix , voici une liste non exhaustive des différents professionnels que nous pouvons rencontrer lorsque nous cherchons un "thérapeute"

Le psychiatre

Le psychiatre est à l'origine un médecin spécialisé dans la prise en charge des troubles psychiatriques ( à ne pas confondre avec les troubles psychologiques), son travail est principalement axé sur le diagnostic puis la prise en charge médicamenteuse des maladies psychiatriques telles que la schizophrénie, la bipolarité ou la dépression chronique.
Un psychiatre n'est initialement pas formé à la prise en charge psychothérapeutique des troubles psychologiques.
Néanmoins, certains psychiatres prennent également en charge les troubles psychologiques par le biais des psychothérapies parce qu'ils ont fait une formation,
en plus de leur formation initiale.
Ainsi, si vous décidez de vous tourner vers un psychiatre pour débuter une psychothérapie, il est primordial de vous renseigner auprès de votre psychiatre pour savoir si il est formé.

Le psychologue

Le titre de psychologue est réglementé, afin de l'obtenir il est obligatoire de suivre un cursus de niveau bac +5 qui doit être validé par l'état.
Tous les psychologues ne sont pas à même d'être psychothérapeute. En effet, plusieurs cursus en psychologie permettent d'obtenir le titre de psychologue, pour ne citer que les principaux il y a la psychologie clinique, la psychologie du développement, la neuropsychologie, la psychologie sociale et la psychologie de la santé. Ces cursus permettent de se spécialiser dans certains domaines de la psychologie et ne débouchent pas sur le même exercice de la profession.
Seuls les psychologues cliniciens détiennent automatiquement le titre de psychothérapeute. Les autres psychologues peuvent également l'obtenir en suivant des formations en psychopathologie ou des stages complémentaires.

Le psychothérapeute

Le titre de psychothérapeute est également réglementé depuis peu. L'inscription sur le registre des psychothérapeutes est subordonnée à la validation d'une formation en psychopathologie clinique (théorique et pratique). Tous les psychothérapeutes ne sont donc pas forcément psychologues et n'ont donc pas forcément le même niveau d'études.

Le psychopraticien

L'appellation psychopraticien est essentiellement apparue lorsque le titre de psychothérapeute est devenu un titre réglementé. L'appellation psychopraticien n'est pas réglementée, ce qui signifie que juridiquement, n'importe qui peut se servir de cette appellation.
Les psychopraticiens sont souvent formés dans des instituts privés à des outils thérapeutiques bien définis.
D'une formation à l'autre, la qualité de la formation peut être extrêmement variable. Certaines formations se font en deux jours, d'autres en plusieurs années.
Lorsque vous souhaitez consulter un psychopraticien, il est extrêmement important de vous renseigner sur ce point et de vérifier que le psychopraticien est une personne
honnête, disposant d'une véritable formation solide et que votre problématique entre bien dans son champ d'expertise.

Le psychanalyste

La psychanalyse est un champ bien précis de la psychologie, il s'agit d'une forme précise de traitement de la souffrance psychique, fondée sur un ensemble de conceptualisations théoriques basées sur la vie interne inconsciente.
Le titre de psychanalyste n'est pas réglementé, néanmoins pour être psychanalyste il est nécessaire de suivre une formation dans une association, une école ou une fédération de psychanalyse reconnue ainsi que d'avoir fait soi-même une psychanalyse. Cependant, quelqu'un avec de mauvaises intentions pourrait se proclamer psychanalyste sans avoir fait ces formations et être juridiquement dans la légalité, il est donc encore une fois essentiel de s'informer sur le praticien que l'on pense consulter.
Beaucoup de psychanalystes sont également psychologues et ont donc étudié la psychologie dans un établissement reconnu par l'état et sont titulaires
d'un bac +5, mais ce n'est parfois pas le cas, il est donc important de ne pas confondre psychologue et psychanalyste et penser que tous les psychanalystes sont psychologues.

Les coachs

Nous assistions ces dernières années à l'apparition d'une multitude de coachs, tels que les coachs en développement personnel, coachs de vie, coachs en séduction etc ...
Ce titre n'est absolument pas réglementé et il est tout à fait possible d'être coach en développement personnel sans aucune formation en psychologie. Il est donc encore une fois très important de vous renseigner sur l'honnêteté et la formation du professionnel que vous souhaitez consulter, soyez encore plus vigilant dans ce domaine car il y a malheureusement beaucoup d'abus et de personnes mal intentionnées qui mettent en avant et se basent sur des postulats "psychologiques" erronés, les effets de ces pratiques peuvent être délétères.

NB : Plusieurs autres appellations existent et ne sont pas réglementées, gardez à l'esprit de toujours vous renseigner sur la personne que vous souhaitez consulter, sur son titre et/ou ses formations.
Un bon indicateur est le numéro ADELI, si la personne que vous souhaitez consulter possède un numéro ADELI, cela signifie qu'il est inscrit au répertoire national d'identification des personnels de santé, dont l'inscription est soumise aux conditions des titres réglementés.

Il existe également un grand nombre de psychothérapies et d'outils thérapeutiques différents qui nécessitent tous des formations précises et toutes les psychothérapies ne visent pas à prendre en charge tous les troubles ou difficultés psychologiques. Par exemple, certaines sont plus adaptées à la prise en charge des troubles anxieux, d'autres à la prise en charge des traumatismes. Certaines thérapies sont dites "brèves" , d'autres sont très longues. Il est donc également important de vous renseigner à ce sujet en fonction de votre problématique et de vos objectifs. Un article plus détaillé suivra à ce sujet.

laura nicole psychologue en ligne psychologue clinicienne paris stress anxiété dépression visioconsultations

Une réponse

  1. Marine dit :

    Merci beaucoup pour toutes ces informations ! c’est très intéressant !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *