La thérapie ICV

La thérapie ICV
( intégration du cycle de la vie)

thérapie icv, inclusion du cycle de la vie, psychologue en ligne, pyschologue, traumatismes, anxiété, attachement, stress, psychologie, thérapie visioconsultations

Qu'est-ce que la thérapie ICV ?

La thérapie ICV (intégration du cycle de la vie) est une thérapie psycho-corporelle créée dans les années 2000 par Peggy Pace, psychothérapeute Américaine. L'ICV est basée sur des recherches en neurosciences et notamment sur l'anxiété, les traumatismes et les troubles de l'attachement. Ces recherches ont permis de constater que lorsqu'un événement trop difficile ne peut être "digéré", il est déconnecté des autres réseaux neuronaux et n'est pas vécu comme passé lorsqu'on se le remémore.
Par exemple, une personne ayant eu une grosse frayeur en conduisant peut ensuite manifester des symptômes anxieux tels que des palpitations et des tremblements chaque fois qu'elle remonte dans une voiture et ce même plusieurs années après l'événement. Sa raison ( hémisphère gauche du cerveau) sait que l'événement est terminé et qu'il appartient au passé mais son corps (hémisphère droit du cerveau) lui réagit comme si ce n'était pas le cas, signe que certaines connections neuronales ne se sont pas faites.

Comment fonctionne-t-elle?

L'objectif de l'ICV est de relancer l'intégration neuronale des événements dans leur temporalité : le passé ainsi que la capacité innée du corps et de l'esprit à se guérir. L'outil principal du thérapeute est une liste de souvenirs (ligne du temps) que le patient réalise seul ou avec l'aide du thérapeute. Cet outil, au sein du protocole de la thérapie ICV permet de "digérer" les émotions liées aux événements passés en connectant les réseaux de neurones les uns aux autres (aux autres souvenirs) afin de dater les événements passés et ainsi faire en sorte que dans le présent, le corps ne réagisse plus malgré nous.
C'est la répétition de la ligne du temps qui permet la connexion entre les différents neurones grâce à l'imagerie mentale en démontrant au cerveau que les événements douloureux sont terminés et appartiennent au passé.
Grâce à la plasticité du cerveau, cette thérapie permet de modifier des connexions neuronales favorisant ainsi la connexion entre le corps et l'esprit.
L'ICV permet au patient de comprendre que les événements du passé ayant une incidence dans le présent sont réellement terminés et que les stratégies développées dans le passé pour y faire face n'ont plus de raison d'être. Le cerveau comprend que l'événement est bien terminé, ce qui permet un soulagement souvent rapide.

Pourquoi fonctionne-t-elle ?

En agissant sur le cerveau, l'ICV permet une modification en profondeur.
Lorsqu'un événement marquant a un impact sur notre quotidien nous avons parfois un profond besoin de le comprendre, de le décortiquer, l'analyser et de lui donner du sens. Ce besoin est tout à fait logique et la thérapie centrée sur la parole permet de vous accompagner dans ce travail d'élaboration. Néanmoins, bien qu’extrêmement pertinent, il n'est pas rare que ce travail ne suffise pas. En effet, ce travail permet d'agir sur l’hémisphère gauche du cerveau (associé au raisonnement logique et rationnel) , ainsi le patient comprend ses difficultés, il comprend également que ce qui appartient au passé n'a plus de raisons d'être. Cependant, l’hémisphère droit du cerveau (associé aux émotions notamment) n'a pas été traité. Ainsi nous assistons à une dissociation entre le corps et l'esprit, le patient peut alors nous dire qu'il "comprend", qu'il "sait" mais que c'est "plus fort que lui" .
L'ICV, grâce à la répétition de la ligne de vie, à l'utilisation de l'imagerie mentale et à l'attention portée aux ressentis corporels permet de créer de nouvelles connexions neuronales qui favorisent la réunification du corps et de l'esprit. Sentir dans son corps que le passé est terminé est ce qui assure le changement.



Vous êtes intéressé par la thérapie ICV ?